05262018Sam

Les Iraniens attendent que l’Europe soit de leur côté (vidéo)

Communiqué de presse, 30 décembre 2017 : « La Comté internationale pour la recherche de la justice (ISJ) apporte son soutien au soulèvement des Iraniens et condamne fermement les menaces et les réactions violentes du régime en place. Les Iraniens, qui souffrent sous un régime arriéré, répressif et théocratique, protestent massivement dans les villes iraniennes pour un changement de régime.

Voici certains de leurs slogans :

Libérez les prisonniers politiques en Iran
À bas la dictature
Mort à Khamenei, mort à Rohani
Nous mourrons et nous récupérerons l’Iran
Qu’est-il advenu de notre argent ? Il est perdu en Syrie !
Qu’est-ce que la liberté en Iran ? Le vol et la tyrannie
Vigilants Iraniens, soutenez-nous, soutenez-nous !
Les Iraniens meurent, mais ne tolèrent pas l’humiliation

La réaction du régime iranien a été de proférer des menaces contre la population et de réprimer brutalement les manifestants. Le gouvernement a organisé des contre-manifestations le 30 décembre, appelant à l’exécution des membres de l’OMPI, le principal mouvement d’opposition, que certains mollahs ont pointé du doigt comme étant l’instigateur des soulèvements.

La dirigeante de l’opposition iranienne, Mme Maryam Radjavi, a appelé la population iranienne, notamment les jeunes et les femmes, à se joindre au soulèvement « Non à la vie chère », affirmant que « la dictature corrompue des mollahs échouera sans aucun doute devant l’unité nationale, la solidarité et la poursuite du soulèvement pour la justice. »

Le Comité internationale pour la recherche de la justice, qui jouit du soutien de nombreuses personnalités politiques des deux côtés de l’Atlantique, exprime sa solidarité avec le soulèvement des Iraniens et condamne fermement les menaces de violence du régime iranien.

L’ISJ demande à la représentante de l’UE, Frederica Mogherini, de soutenir les Iraniens et de condamner les actions répressives du régime. Les Iraniens attendent que l’Europe soit de leur côté.

Alejo Vidal-Quadras
Président de la Commission internationale pour la recherche de la justice
Ancien vice-président du parlement européen (1999-2014)