11172018Sam

Iran Manifestation CNRI Afchine Alavi

Avec l'agence EFE.

Le 16 août, le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a tenu une conférence de presse sur les racines du soulèvement en Iran. Le CNRI a estimé qu'au début de l'année environ 50 personnes sont mortes à la suite de la répression des manifestations. Ces manifestations ont eu lieu depuis décembre dernier, sont de plus en plus dirigé contre le régime a ananysé le CNRI.

Iran : Grève de la faim de Qassem Abesteh

Karaj, prison de Gohardasht - Le prisonnier politique sunnite Qassem Abesteh, qui protestait contre l’absence de suivi médical dans cette prison, a entamé une grève de la faim. Ce prisonnier d'opinion qui passe la neuvième année de détention dans l'incertitude sur son sort, souffre d’un cancer de la thyroïde. Bien qu’il soit menacé d'étouffement et de mort, d’après un rapport médical, les autorités pénitentiaires refusent d'envoyer ce détenu à l’hôpital ou au centre de soins.

iran-villepinte-cnri

A Villepinte, ils étaient des dizaines de milliers venus des quatre coins de la planète pour faire entendre un autre son de cloche pour l’Iran.

Le jeune Misagh Yazdan-Nejad est un rescapé des geôles iraniennes, récemment débarqué en France. Cet étudiant enthousiaste en langues étrangères à l’université de Karaj, n’avait que 21 ans quand les services iraniens l’ont arrêté et condamné à neuf ans de prison pour collaboration avec l’opposition.

Depuis fin 2017, des manifestations contre la vie chère et la corruption à répétition n’en finissent plus. Les personnes qui manifestent dans de nombreuses villes proviennent de deux groupes. On trouve d'abord les plus pauvres qui pour la plupart d'entre eux ne participent jamais aux élections. Ce groupe proteste à cause d'un quotidien économique difficile marqué par un chômage élevé.

Recherche

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS