Le samedi 28 mai, dans la ville de Machhad (au nord-est de l’Iran), vingt-neuf jeunes (15 garçons et 14 filles) ont été arrêtés en raison de leur participation à une soirée mixte. L’agence de presse Rokna a rapporté lundi que le procès des 29 jeunes arrêtés samedi à Machhad a eu lieu au lendemain de leur arrestation.

La semaine dernière, au nord-est de l’Iran, les paramilitaires du régime des mollahs (les bassidjis sont intervenus dans deux soirées privées et y ont arrêté plus de 70 personnes.

Aussi, la semaine dernière, dans la ville de Ghazvine, 35 jeunes ont été arrêtés et fouettés en raison de leur participation à une fête mixte de fin d’études.

Le mollah Esmaïl Sadeghi-Niaraki – dont les propos ont été cités par l’agence de presse officielle Mizan – a déclaré : « Nous avions reçu des informations selon lesquelles un grand nombre de farçons et de filles se mêlaient dans une villa dans la banlieue de Ghazvine. Tous les participants à cette fête ont été arrêtés par la police des mœurs et ont reçu chacun 99 coups de fouet. »

Recherche

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS