Au moins huit jeunes ont été arrêtés par le ministère du Renseignement et de la Sécurité du régime (VEVAK) dans les villes iraniennes de Mahabad et Bukan.

Le 30 mai, deux frères sunnites, Ali et Farooq Mavot ont été arrêtés à leur domicile par des agents du Vevak, qui les ont battus avant de les transférer vers un lieu inconnu. Ali avait déjà été arrêté en 2012 pour ses activités religieuses et a passé trois ans en prison.

Six autres jeunes ont été arrêtés à Mahabad la semaine dernière, à la suite d'un raid effectué dans leur domicile par des agents du ministère du Renseignement. Ils ont tous été transférés vers des lieux inconnus et aucune information concernant leur état actuel n'a été livrée. Ils s'appellent : Mokhtar Ebrahimi, Yousef Ahmadian, Arsalan Besharat, Yousef Zoodi, Khaled Ak et Younes Zoodi.

M. Besharat est le frère aîné de Khosrow Besharat, un prisonnier politique qui a appris dimanche dernier qu'il était condamné à mort, de même que six autres prisonniers sunnites incarcérés à la Prison de Gohardacht (Rajai Shahr) au nord-ouest de Téhéran. Leur procès a été présidé par le sinistre juge Moghiseh qui a donné des condamnations à mort à un grand nombre d'opposants politiques, en particulier les sympathisants de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran, OMPI.

Les autres prisonniers incarcérés avec lui sont Davoud Abdollahi, Kamran Sheikheh, Farhad Salimi, Anvar Khezri, Qassem Abasteh et Ayoub Karimi. Ils sont en prison depuis 2009 et ont passé les sept dernières années dans une immense souffrance, sous la torture physique et psychologique.