Sept prisonniers à Mashhad, Chiraz et Téhéran ont été exécutés au cours des trois derniers jours selon les rapports de l'agence de presse du régime iranien. Mardi 7 juin, le site Rokna a annoncé que trois hommes, âgés de 30, 35 et 40 ans, ont été pendus lundi, dans la principale prison de Mashhad. Les noms des hommes, qui ont été condamnés par la Cour dite révolutionnaire de Mashhad, au nord-est de l'Iran, et la nature de leur crime sont inconnu.

Le lundi, l'Agence de Presse Fars News, qui est associée aux gardiens de la révolution islamique (Pasdaran), a rapporté que deux citoyens afghans ont été pendus dans une prison de Téhéran, en présence du procureur des mollahs et du chef de la police de la ville. Comme précédemment, les noms des prisonniers et leurs crimes n'ont pas été annoncés.

Le dimanche, l'agence de presse officielle du régime iranien (IRNA) a annoncé que deux prisonniers ont été pendus en public à Chiraz. Ces prisonniers ont été identifiés comme D. Amin, 22 ans, et Mojtaba G., 28 ans.

Cela porte le nombre total des exécutions en Iran depuis le 10 avril à 127 personnes ; y compris trois femmes et deux mineurs délinquants.