Iran: Plus de pression sur les prisonniers

Iran: Plus de pression sur les prisonniers

Selon les rapports, le samedi 17 septembre, les agents de la prison de Gohardasht ont, sur les ordres du directeur de l’établissement pénitencier “Mohammad Mardan”, collecté et emporté tous les réfrigérants d’eau fraîche qui avaient été achetés par l’argent des prisonniers.

Depuis que les prisonniers ont besoin des réfrigérants à cause de la chaleur, ils ont commencé une manifestation contre cette mesure, mais les agents s’en foutent et ont continué à garder les réfrigérants.

Cet élan du directeur de l’établissement pénitencier qui visait à mettre plus de pression sur les prisonniers, a conduit à un combat entre les détenus et les gardiens de la prison.

Il faudrait souligner que les prisonniers achètent tous les outils nécessaires dans la prison de Gohardasht avec leur propre argent alors qu’ils ne sont pas autorisés à réparer les appareils en cas d’arrêt de fonctionnement.

De même selon les rapports, plus de trois mois après l’arrestation de “Osrin Amin Zadeh”, une étudiante Kurde, par les forces de sécurité et de renseignement du régime, on ignore toujours ce qui lui est arrivé.

Osrin Amin Zadeh, une étudiante en comptabilité de 24 ans, a été arrêtée par les forces de sécurité à Mahabd (dans l’Ouest de l’Iran), le lundi 6 juin 2016.

La famille d’Osrin s’est renseignée de façon répétitive sur son sort et sur le lieu de sa détention, mais jusque-là, ils n’ont aucune information au sujet d’Osrin.

Osrin a été arrêtée dans sa maison paternelle par les forces de sécurité et de renseignement qui avaient une autorisation judiciaire. Elle a ensuite été transférée vers un lieu inconnu.