Iran : Les étudiants de l’université de Téhéran protestent contre la situation des dortoirs et des frais de scolarité

Iran : Les étudiants de l’université de Téhéran protestent contre la situation des dortoirs et des frais de scolarité

Des centaines d’étudiants de l’université technologique Sharif, de l’université Amir Kabir et de Melli (Beheshti) ont tenu un rassemblement et un sit-in devant le bureau du chancelier et les portes d’entrée de l’université pour protester contre les frais de scolarité et la situation des dortoirs.

Selon l’agence de presse, ILNA, 600 étudiants de l’université technologique Sharif, tout comme des groupes d’étudiants de l’université d’Amir Kabir sont présents dans ces rassemblements, protestant contre l’abolition de lois concernant les années d’études.

Dans le rassemblement qui a démarré du self-service des étudiants jusqu’à bureau de l’assistant d’éducation à l’université technologique Sharif, les étudiants chantaient des slogans comme :

La liberté de pensée est impossible sous la pression

L’éducation universitaire devrait être gratuite

Université Sharif ou institution financière ?

Aussi, un groupe d’étudiants de l’université Amir Kabir ont tenu un rassemblement sur la pelouse de l’université. Les étudiants manifestaient contre un plan lié aux années d’études qui force les étudiants à payer leurs frais de scolarité et frais divers.

Selon les étudiants, c’est de l’extorsion d’argent et cela a transformé l’université en institution financière. Les étudiants brandissaient des pancartes où on pouvait lire : « les étudiants ne sont pas un moyen pour se faire de l’argent. »

Le rassemblement de protestataires a été tenu le même jour que les nouveaux étudiants étaient censés venir avec leurs familles à l’université pour fêter le début de la nouvelle année académique.

Les étudiants de l’université Melli (Beheshti) ont tenu un sit-in du vendredi 23 septembre en protestation contre la désignation des places pour le dortoir et la date à laquelle il est censé ouvrir. Les étudiants affirment que le dortoir désigné est à 2 h de route de l’université et que les étudiants d’autres villes qui sont admis à l’université pour la poursuite de leurs études ont maintenant des problèmes.

L’université technologique Sharif, l’université Amir Kabir et l’université Melli (Beheshti) sont parmi les universités les plus réputées d’Iran.