Les officiels du ministère de l’Intérieur, du pouvoir judiciaire et des Gardiens de la Révolutions, multiplient leurs initiatives pour contrecarrer le boycott général des urnes. Les détenus de la grande prison de Dizel-Abad de la ville de Kermanchah (ouest) ont notamment subi des pressions pour participer aux élections. Ce pénitencier enferme près de trois mille détenus.

Les autorités carcérales ont menacé les prisonniers de les priver des visites familiales pendant un mois, s’ils s’abstenaient de voter.

Des menaces similaires ont été promulguées à la prison d’Oroumieh (nord-ouest). Les autorités ont déclaré aux 4000 détenus de ce pénitencier qu’il était obligatoire de voter.

Recherche

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS