Niki Haley s’oppose à la participation d’un ministre iranien au Conseil des droits de l'homme de l’ONU

Niki Haley s’oppose à la participation d’un ministre iranien au Conseil des droits de l'homme de l’ONU

Mardi, le ministre iranien de la Justice, Seyyed Alireza Avaii, s'adressera au Conseil des droits de l'homme des Nations-Unies. Avaii est responsable des pires violations des droits de l'homme en Iran, y compris la privation des libertés politiques et les exécutions extrajudiciaires de prisonniers politiques.

Le Conseil des droits de l'homme devrait avoir honte de permettre à M. Avaii de s'adresser à ses membres. Une fois de plus, le Conseil se discrédite en autorisant les auteurs de violations en série des droits de l'homme à bafouer son travail et à se moquer de son mandat de promotion des droits de l'homme universels. Cela ne fait que renforcer l'appel lancé par les États-Unis en faveur de réformes indispensables au Conseil pour qu'il soit considéré comme un bon investissement de notre temps et de notre argent ", a déclaré l'Ambassadeur Haley.