08142018Mar

Iran : Grève de la faim de Qassem Abesteh, détenu politique sunnite et prisonnier d’opinion

Iran : Grève de la faim de Qassem Abesteh

Karaj, prison de Gohardasht - Le prisonnier politique sunnite Qassem Abesteh, qui protestait contre l’absence de suivi médical dans cette prison, a entamé une grève de la faim. Ce prisonnier d'opinion qui passe la neuvième année de détention dans l'incertitude sur son sort, souffre d’un cancer de la thyroïde. Bien qu’il soit menacé d'étouffement et de mort, d’après un rapport médical, les autorités pénitentiaires refusent d'envoyer ce détenu à l’hôpital ou au centre de soins.

Malgré de fréquentes lettres de Qassem Abesteh au chef du département médical, au directeur de la prison et au juge superviseur, aucune mesure n'a été prise pour son état jusqu'à présent, et ils refusent d'envoyer le prisonnier à l'hôpital.

Qassem Abesteh a donc entamé une grève de la faim depuis le 16 juillet, pour protester contre le fait que son dossier médical n'a pas abouti pour être soigné et transféré à l'hôpital.

"Gholamreza Ziaï, le chef de la prison, et le juge Rostami seront responsables de tout le mal qui m’arriverait et qui mettrait ma santé en danger. Mon cas est un vrai exemple de ‘ l’exécution douce’ ! Tant qu’ils refusent les soins, je continuerai ma grève", a déclaré Qassem Abesteh.

 

Recherche

Iran, Les ouvriers du terminal de fret routier de Ispahan, rejoignent la grève nationale. le 31 mai

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS