Un nouveau rapport de l'ONU sur l'Iran fait état d'exécutions d'enfants délinquants en cours

Un nouveau rapport de l'ONU sur l'Iran fait état d'exécutions d'enfants délinquants en cours

Le rapport du rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits de l'homme en République islamique d'Iran a été publié sur la page web consacrée à la documentation de la 40e session du Conseil des droits de l'homme.

Le présent rapport, soumis en application de la résolution 37/30 du Conseil des droits de l'homme, comprend deux parties. Dans la première partie, le Rapporteur spécial, M. Javaid Rehman, décrit comment les manifestations en République islamique d'Iran reflètent des griefs de longue date concernant les droits de l'homme.

Les difficultés économiques croissantes ont intensifié les griefs, qui risquent d'être exacerbés à la suite de la réimposition de sanctions unilatérales. Le mécontentement a été exprimé par des protestations disparates de différents groupes à travers le pays.

Dans la deuxième partie, le Rapporteur spécial décrit comment l'exécution d'enfants délinquants en République islamique d'Iran se poursuit depuis des décennies, en violation des obligations internationales du pays en matière de droits de l'homme. Des filles peuvent être condamnées à mort dès l'âge de 9 ans et des garçons dès l'âge de 15 ans. Malgré les amendements apportés au Code pénal et les efforts pratiques visant à réduire le nombre d'exécutions, au moins 33 enfants délinquants ont été exécutés depuis 2013. Le Rapporteur spécial formule un certain nombre de recommandations ciblées à l'intention du Parlement et de l'appareil judiciaire en vue de mettre fin à ces exécutions.