Une collégienne de 13 ans condamnée à la lapidation

Iran Focus : 16 octobre - Une collégienne de 13 ans a été condamnée à être lapidée dans la ville de Marivan (nord-ouest de l’Iran). Jila Izadi a été condamnée après avoir mis au monde un enfant il y a deux semaines en prison.

Elle a été accusée de « péché moral » et d’avoir donné naissance à un « enfant impie ». Son frère, un garçon de 15 ans qui a aussi été accusé, est en prison à Téhéran et a reçu une condamnation de 150 coups de fouet, conformément aux lois en vigueur.

Le 29 août, la justice avait condamnée une femme, Hadjieh Esmaïl, à la lapidation à mort dans la ville iranienne de Jolfa. On ne sait pas ce qu'elle est devenue.

Le 15 août, une jeune fille de 16 ans a été pendue en public dans la ville de Neka dans le nord de l’Iran. Atefeh Rajabi a été exécutée pour son « insolence ».

Le mois dernier le régime iranien a condamné à mort un jeune Afghan de 16 ans du nom de Feiz Mohammad pour trafic de drogue.

En tant que signataire de la convention internationale sur les droits civiques et politiques et la convention onusienne sur les droits des enfants, l'Iran est tenue de ne pas exécuter des enfants. Les deux traités stipulent que la peine capitale ne doit pas être imposée pour des délits commis par des personnes de moins de 18 ans au moment des faits.