Iran Focus: 13 novembre - Les autorités iraniennes de la ville de Babol (nord de l'Iran) ont exhibé un jeune dans les principales artères de la ville. Un témoin a rapporté que pour pour "humilier la dignité" du jeune, les agents du régime lui ont rasé les cheveux en croix, lui ont enfilé un baton dans les manches et l'ont exhibé de cette manière dans les rues de la ville.

Les autorités iraniennes utilisent souvent cette méthode, forçant les jeunes à s'asseoir à l'envers sur un âne, et les promenant dans leur quartier afin de les humilier aux yeux de tous.

De tels châtiments sont utilisés pour de petits délits comme la consommation d'alcool, mépriser le couvre-feu du soir ou se moquer des agents de sécurité.

Recherche

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS