AFP : 29 novembre - L'Iran a menacé lundi la chaîne satellitaire Al-Jazira de sanctionner ses activités dans la République islamique si elle ne retirait pas de son site internet une caricature animée jugée insultante.

L'animation présentée sur le site en anglais de la chaîne qatariote montre un religieux iranien barbu et enturbanné passant sans s'en préoccuper devant un soldat américain maltraitant une femme arabe, allégorie de l'unité musulmane.

Puis il ignore le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique qui lui fait pourtant signe de s'arrêter, paraissant passer outre aux inquiétudes internationales devant les activités nucléaires iraniennes.

Le religieux visiblement courroucé s'arrête finalement devant un tableau figurant la prestigieuse revue américaine National Geographic, sur laquelle il cloue les planches qu'il portait au bras, comme s'il barrait l'ouverture d'une porte.

L'Iran vient en effet d'interdire son sol aux journalistes et ses stands aux publications de National Geographic, coupable d'avoir dénommé "Golfe Arabique" le Golfe "Persique" dans un atlas.

Selon l'agence estudiantine Isna, Mohammad Hossein Khoshvaght, directeur pour les médias étrangers au ministère de la Culture et de l'Orientation islamique, tutelle de la presse, "a écrit au directeur général d'Al-Jazira pour lui signifier la protestation la plus ferme de la République islamique d'Iran contre cet acte non-professionnel".

"Si cette animation ne disparaît pas et si de telles dérives se poursuivent, le ministère de la Culture et de l'Orientation islamique se verra dans l'obligation de prendre les mesures qui s'imposent et d'examiner notamment la nécessité de restreindre les activités du représentant de la chaîne en Iran", a prévenu M. Khoshvaght selon Isna.

Recherche

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS