Iran Focus : 28 décembre – Un jeune accusé d’avoir tué un membre des forces de sécurité quand il était mineur sera exécuté « dans les jour qui viennent » d’après le juge téhéranais qui l’a condamné.

Iman Farrokhi avait 17 ans à l’époque de son délit. Il se trouve actuellement dans le couloir de la mort du centre de réforme et de rééducation de Téhéran (prison pour enfants).

Farrokhi aurait poignardé à mort Mohammad Ali Ghassem-zadeh, alors qu’il faisait de la randonnée. Le jeune insiste sur le fait qu’il a agi en état de légitime défense.

A l’époque Farrokhi avait pris la fuite mais avait été arrêté moins d'un mois après alors qu'il vendait de la liqueur. La distribution et consommation d'alcool sont illégales sous la loi iranienne.

L’adolescent avait été transféré à la prison pour enfants en attendant son exécution dès sa dix-huitième année. Mais le 8 février 2001 il a réussi à s'échapper du centre.

A l’époque les agents de sécurité avaient publié sa photo dans la presse et on a découvert qu'il était en prison dans la ville de Jiroft depuis le 7 novembre 2002 dans le sud de l’Iran pour vol et port d’armes.

Le juge a immédiatement fait venir son dossier à Téhéran et prononcé une peine de mort, qui a été approuvée par la Cour suprême. Il a également reçu une peine de dix ans de prison pour avoir volé des armes à feu et a été condamné à 80 coups de fouet pour avoir bu de l’alcool.

Le juge téhéranais, Goreichizadeh, a annoncé que Farrokhi sera exécuté dans les jours à venir.

Recherche

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS