Quatre enfants forcés d’assister à la pendaison de leur père

Iran Focus

Téhéran, 3 septembre – Un homme nommé Mohammad N., a été pendu en public dans la ville d’Arak (centre de l’Iran) dimanche 29 août.

Les quatre jeunes enfants de Mohammad ont été amenés sur place pour assister à l’exécution de leur père.

Alors qu’on le conduisait à la potence, les enfants criaient pitié pour leur père, accusé d’avoir tué sa femme. Réagissant aux cris des enfants, la foule a également demandé la grâce du condamné.

Mais les autorités ont poursuivi l’exécution. Alors que la grue élevait le corps de la victime, sa fille de 15 ans, Mahdiyeh a couru jusqu’aux pieds de son père. En larmes elle a tenté de lui faire poser les pieds sur ses épaules pour qu’il puisse respirer. Mais les gardes l’on chassée et l’on forcée à le voir mourir.

On ne sait pas ce que sont devenus les deux filles et les deux garçons de Mohammad.

La semaine dernière, sept personnes ont été exécutées ou condamnées à mort, y compris un garçon de 16 ans originaire d’Afghanistan. Le 15 août, le régime iranien a exécuté Atefeh Rajabi, 16 ans également, dans la ville de Neka dans le nord.