Iran Focus, Téhéran, 17 janvier - Deux lycéens se sont pendus dans la ville de Sirjan (sud de l’Iran) vendredi.

Mohammad-Javad Maki-Abadi, un lycéen en classe de première, et Asghar Maki-Abadi, en classe de terminale, étaient cousins.

Ils se sont suicidés dans la maison de Mohammad-Javad à un moment où toute la famille se trouvait à l’extérieur. On ne connaît pas encore le motif exact.

Le suicide parmi les jeunes en Iran a atteint un niveau alarmant ces dernières années. De plus en plus de jeunes sans espoir dans l’avenir se suicident. Les experts disent que le suicide est plus généralisé chez les filles.

La semaine dernière, trois marins des forces navales à Sirjan s’étaient suicidés ensemble par pendaison.

Recherche

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS