05232019Jeu

Persécution: La police iranienne arrête 80 responsables évangéliques des ADD

Religion Today, 14 sept - Jeudi dernier, la police iranienne a envahi la conférence générale annuelle des Assemblées de Dieu d'Iran, arrêtant au moins 80 responsables.

Sans prévenir, un grand nombre de policiers a entouré la propriété de l'église de Karaj, où se tenait la convention, faisant ensuite irruption dans les locaux. Ils ont arrêtés tous les hommes et les femmes présents au premier jour de la convention annuelle.

Les chrétiens ont été retenus plusieurs heures et conduits les yeux bandés à un endroit qu'ils n'ont pu déterminer. Chacun d'eux a été interrogé séparément par des fonctionnaires des services de sécurité.

Lors des interrogatoires, les autorités ont collecté des informations très précises sur chaque personne, y compris sur ses activités, ses parents et d'autres informations personnelles.

Par la suite, les autorités ont libéré tous les chrétiens arrêtés, à l'exception de 10 pasteurs. L'endroit où ces 10 hommes sont incarcérés est inconnu, et leurs familles n'ont pas eu l'autorisation d'entrer en contact avec eux.

Les chrétiens évangéliques libérés se sont vus interdire de se rendre aux réunions les vendredi, jour de repos officiel en Iran, où les chrétiens célèbrent leurs cultes.

Seule théocratie du monde, l'Iran a strictement interdit les activités de ses citoyens chrétiens évangéliques, fermant leurs églises et arrêtant les convertis au christianisme dès qu'elle les trouve. En vertu de loi islamique, les apostats qui quittent l'Islam sont passibles de la peine de mort.

Recherche

Iran, Dezful, inondation, aucun signe des autorités du régime iranien

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran : agh, ghola inondation

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS