06192019Mer

Multiplication des arrestations et des exécutions

Iran Focus : 18 sept - Le régime iranien a pendu un jeune homme dans la ville de Dezfoul (sud-ouest de l'Iran) le 17 septembre. Le même jour il condamnait à mort deux autres prisonniers.

Le pouvoir a multiplié les exécutions ces derniers temps alors que l'Iran est en pleine rentrée scolaire et universitaire. Le 8 septembre, sept prisonniers ont été pendus à Téhéran et à Karadj.

Le 17 septembre, le chef des relations publiques des prisons de la province de Hamedan (à l'ouest) a annoncé que la justice locale avait amputé un voleur de ses doigts. L'homme aurait volé dans 15 magasins. La sentence a été exécutée près de la prison centrale d'Hamedan en présence de responsables du judiciaire, le personnel de la sécurité et des gardiens de la révolution.

Les media iraniens avait rapporté l'arrestation de 283 personnes accusées d'avoir assisté à des fêtes. Le 8 septembre, 38 personnes ont été arrêtées dans une soirée de la ville de Golsar dans le nord de l'Iran.

La semaine dernière, la justice iranienne a ordonné la fermeture de huit quotidiens et hebdomadaires, y compris les journaux des université d'Amir Kabir et de Guilan. Abol-Hassan Davoudi, directeur du centre du cinéma iranien a également été arrêté la semaine dernière avec deux de ses employés. Il a été transféré à l'hôpital clinique de Téhéran à la suite de la détérioration de son état de santé après son arrestation.

Recherche

Iran, Dezful, inondation, aucun signe des autorités du régime iranien

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran : agh, ghola inondation

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS