Par Jubin Katiraie

Les prisons iraniennes sont des plus vulnérables face au coronavirus en raison des négligences criminelles du régime. Des informations indiquent que de nombreux détenus, en particulier des prisonniers politiques, notamment à la prison d'Evine, à la grande prison de Téhéran (Fashafuyeh), à la prison centrale de Karaj, à Ghezel Hesar, à Orumieh, à Sheyban d’Ahvaz et à la prison de Kashan, ont été infectés par le virus.

Recherche

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS