PEINE DE MORT
La Haut-Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU s'est dite "horrifiée" vendredi par l'exécution de deux adolescents de 17 ans en Iran, à l'issue d'un procès "entaché d'irrégularités". Mehdi Sohrabifar et Amin Sedaghat n'avaient que 15 ans quand ils ont été arrêtés et accusés de viol et de cambriolage en 2017.

Par Pooya Stone
Dimanche, le sinistre Ebrahim Raïssi a été nommé chef du pouvoir judiciaire iranien en remplacement de Sadeq Amoli Larijani.

Selon Yahya Kamalipour, membre de la Commission judiciaire du Majlis (Parlement des mollahs), le chef du pouvoir judiciaire est nommé directement par le Guide Suprême pour un mandat de cinq ans, renouvelable. En effet, le porte-parole du pouvoir judiciaire iranien a confirmé que Raïssi est considéré comme une personne de confiance par le Guide Suprême, Ali Khamenei.

Recherche

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS