Des centaines d’étudiants de l’université technologique Sharif, de l’université Amir Kabir et de Melli (Beheshti) ont tenu un rassemblement et un sit-in devant le bureau du chancelier et les portes d’entrée de l’université pour protester contre les frais de scolarité et la situation des dortoirs.

Le communiqué du MAE sur le site du Quai d’Orsay le dimanche 25 septembre : « À la demande de la France, des États-Unis et du Royaume-Uni, le conseil de sécurité se réunit aujourd'hui en urgence. Cette réunion doit permettre d'ouvrir la perspective d'un arrêt des combats qui font rage à Alep et qui mettent à nouveau à l'épreuve la population de cette ville martyre.

Selon les rapports, le samedi 17 septembre, les agents de la prison de Gohardasht ont, sur les ordres du directeur de l’établissement pénitencier “Mohammad Mardan”, collecté et emporté tous les réfrigérants d’eau fraîche qui avaient été achetés par l’argent des prisonniers.

Ce matin, le 22 septembre, un détenu a été pendu en public dans le stade de sport Neyriz dans la Province de Fars (Iran du Sud). Les Relations publiques du Département de la province de Fars de la Justice ont annoncé : « jeudi 22 September au matin, un détenu appelé Saeed T. a été exécuté après une procédure légale ».

(sda-ats) - Un enregistrement et la révélation de 8 fosses communes relancent le dossier du massacre de 30'000 Iraniens en 1988. Plusieurs personnalités, dont Ingrid Betancourt, ont souhaité mercredi à Genève un mécanisme d'enquête.

Lors de la trente-troisième session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève, six ONG ont demandé un tribunal international sur le massacre de 1988 en Iran au Secrétaire général des Nations Unies. Ce collectif d’ONG réunit la Fondation Danielle Miterrand, la Women’s Human Rights International Association, l’International Educational Development, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), le Non violent Radical Party et le Transnational and Transparty.

Londres, 19 Sep – Le Secrétaire Général du conseil des “droits de l’homme” en Iran a tenté de riposter aux commentaires des Nations Unies en ce qui concerne les “problèmes fondamentaux” dans la procédure judiciaire du régime, en défendant l’exécution des prisonniers y compris celle des jeunes.

Recherche

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS