Les responsables pénitenciers dans la prison centrale au sud-est de la ville de Zahedan ont intensifié leurs pressions inhumaines sur leurs prisonniers politiques. Selon les rapports en provenance de la prison centrale de Zahedan, le nombre de prisonniers enfermés dans le quartier 3 de cette prison fait plusieurs fois sa capacité, de sorte que la plupart des prisonniers dorment sur le sol.

Des députés français appellent Claude Bartolone en visite en Iran à faire preuve de la plus extrême fermeté vis-à-vis de l’Iran.

Le Comité Parlementaire pour un Iran démocratique composé de plusieurs dizaines de députés de divers groupes politiques, appelle « les autorités gouvernementales et parlementaires françaises et en particulier le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, actuellement en Iran dans le cadre des relations diplomatiques résultant de l’accord sur le nucléaire iranien, à faire preuve de la plus extrême fermeté vis-à-vis de l’Iran et à rappeler en toutes circonstances la position de la France sur la situation des droits de l’Homme et sur la peine de mort comme sur le nécessaire respect des valeurs et principes démocratiques. »

L’édition Anglaise de Asharq Al-Awsat, l’agence de presse la plus influente au Moyen-Orient, a rapporté que la publication de l’enregistrement de Montazeri, dans lequel l’héritier d’alors de Khomeini fustige quatre membres du soi-disant “Comité de la mort” pour les tueries en masse de prisonniers politiques en 1988, a “alimenté l’agitation publique contre le régime.”

Al Arabia - *Par Dr Majid Rafizadeh - « Vous [les responsables iraniens] serez à l'avenir gravés dans les annales de l'histoire comme des criminels. Le plus grand crime commis sous la République islamique, depuis le début de la Révolution jusqu'à maintenant, et qui sera condamné par l'histoire, est ce crime [des exécutions massives] que vous avez commis », prévient l'ayatollah Hossein Ali Montazeri la République islamique – les cadres du système judiciaire, du renseignement, le pasdaran ainsi que tous les autres fonctionnaires impliqués, dans un enregistrement audio récemment divulgué.

L’éditorial du journal Ouest-France, ce dimanche est consacré aux exécutions en particulier l’Iran.

L’édito d’Hervé Bertho mais attire l’attention sur le cas de Shahram Ahmadi jeune iranien sunnite qui fut executés récemment avec 25 autre prisonniers sunnites et kurdes en Iran où l'on préfère la pendaison au petit matin dans les prisons surnommées des « abattoirs ».

Recherche

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS