Iran Focus : Les défenseurs des droits de l’homme se déclarent inquiets de l'état de santé de Nasrin Sotoudeh, détenue à la prison d'Evine au nord de Téhéran et en grève de la faim depuis 43 jours.

Mme Sotoudeh, mère de deux enfants de 3 et 10 ans, est détenue en isolement à la section 209 de la prison d’Evine de Téhéran depuis son arrestation le 5 septembre 2010. Elle a entamé le 17 octobre une grève de la faim pour dénoncer ses conditions de détention, les restrictions imposées aux visites de sa famille, et le harcèlement dont celle-ci est victime.

L'avocate, lauréate du prix Sakharov 2012 du parlement européen, purge une peine de 11 ans de prison pour sa défense de prisonniers politiques.

L'ONU, l'Union européenne et les principales organisations internationales de défense des droits de l'Homme ont demandé sa libération.

La Résistance iranienne avait appelé le Conseil de sécurité de l’ONU, le Haut commissaire aux droits de l’homme, les rapporteurs spéciaux sur les arrestations arbitraires et les femmes à prendre des mesures urgentes pour faire libérer Mme Sotoudeh et les autres prisonniers politiques.

Nasrine Sotoudeh a été accusée de «collaborer contre la sécurité du pays, de propagande contre le système et de n’avoir pas respecté le code vestimentaire en prononçant un discours ».

 

Recherche

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS