Iran : le cycle macabre des pendaisons, avec 26 nouvelles victimes dont une femme

Iran Focus: Le cycle macabre des pendaisons ne finit pas de sévir dans l’Iran des mollahs.  La dernière vague d’exécutions a fait 26 victimes dont une femme en décembre à travers l’Iran.

 Le régime qui cherche à créer un climat de terreur pour contenir les protestations sociales, a exécuté  cinq détenus, le 27 décembre à Yassoudj, (sud-ouest de l’Iran), et un autre à Semnan, (est de Téhéran).

Sept pendaisons ont eu lieu le 20 décembre à Ispahan, une pendaison le 17 décembre à Kachan et une autre à Semnan (centre de l’Iran), trois exécutions le 16 décembre à Oroumieh (nord-ouest), trois exécutions dont celle d’un ressortissant pakistanais le 8 décembre à Zahedan (sud-est), et trois pendaisons dont une femme le 3 décembre à Kermanchah.

Le 20 novembre, en raison des conditions effroyables sévissant en prison de Mahabad (ouest) et de multiples tortures, Chourech Aldo, un détenu kurde de 35 ans, s’est suicidé dans sa cellule. La dictature vient également de condamner à mort six détenus dans la ville de Salmas (nord-ouest).