Le Soir, 24 novembre 1997 - Par BAUDOUIN LOOS - J'ai chanté pour les étoiles, les montagnes, les rivières et les oiseaux, parce que la nature comprenait mieux que le régime. Mais je ne chanterai jamais pour les mollahs. La voix de Marzieh est pure, son regard noir : exilée volontaire depuis 1994, la légendaire chanteuse iranienne a décidé de mettre son art et son énergie au service d'une cause, la lutte contre la république des mollahs, ce régime qui lui avait imposé quinze années de silence.

Le Figaro: Par BERTRAND DICALE - Rencontre avec un grand personnage à l’orientale. S’il faut expliquer Marzieh aux Français, ce ne peut être qu’en superposant plusieurs profils : c’est l’amour des poètes d’une Catherine Sauvage, le goût de la voix lâchée sur fond de violons comme chez Nana Mouskouri, la posture vigoureusement engagée comme Joan Baez, le charisme à l’orientale à l’Oum Kalsoum...

Recherche

Iran - Sommet mondial en ligne

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS