On a dit que l’accord nucléaire avec l’Iran ouvrirait la voie à une normalisation entre l’Iran et les Etats-Unis. Cela n’arrivera pas. Le président [Obama] a été très clair dans son engagement à protéger les pays du Golfe, à préserver leur sécurité face à la menace terroriste et celle des missiles balistiques.

Il suffit que l’Iran cesse de s’ingérer dans nos affaires, de tuer nos diplomates, de détruire nos ambassades, d’introduire des explosifs dans notre pays ou chez nos voisins. L’Iran doit arrêter d’exporter le sectarisme, d’envoyer ses troupes dans des pays où elles n’ont rien à faire, de former des milices comme le Hezbollah au Liban, et les houthistes au Yémen.

Après la révolution de 1979, l’Iran a inscrit dans sa Constitution qu’il est responsable de tous les chiites du monde, ce qui est ridicule. Cela a créé une réaction dans le monde sunnite, qui a produit son propre extrémisme. Si ce pays veut avoir de bonnes relations avec ses voisins, il doit respecter le principe de non-ingérence et les lois internationales. Nous avons essayé pendant trente-cinq ans d’être raisonnables et patients, mais rien n’est venu. Les Iraniens doivent aujourd’hui décider s’ils veulent un Etat-nation ou une révolution”

Recherche

Iran - Sommet mondial en ligne

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS