Avec l’AFP - Boris Johnson s'est entretenu lundi à Londres du Brexit et de l'Iran avec le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Bolton.

Selon un porte-parole de Downing Street, MM. Bolton et Johnson ont abordé « un éventail de questions, dont l'Iran, Hong Kong et la 5G » et un accord commercial entre Royaume-Uni et les Etats-Unis, lors de cette visite au plus haut niveau d'un représentant de l'administration américaine depuis que Boris Johnson a succédé à Theresa May le 24 juillet.

Donald Trump a de son côté indiqué avoir « hâte de rencontrer personnellement » Boris Johnson « dans un futur proche », par l'intermédiaire d'un de ses porte-parole, après avoir discuté au téléphone lundi avec le Premier ministre britannique. Lors de cet appel, il a notamment salué « le partenariat inébranlable du Royaume-Uni (au moment de) relever des défis mondiaux », selon ce même porte-parole.

« Mission de sécurité maritime » commune dans le détroit d'Ormuz

Le 5 août, le gouvernement britannique avait annoncé qu'il participerait à une « mission de sécurité maritime » aux côtés des États-Unis afin de protéger les navires marchands dans le détroit stratégique d'Ormuz, dans le Golfe persique.

La région est en proie à des tensions croissantes depuis le retrait américain de l'accord nucléaire iranien en 2018, suivi du rétablissement de lourdes sanctions américaines contre l'Iran.

Londres avait toutefois assuré que ce rapprochement avec les États-Unis ne modifiait en rien sa volonté, à l'instar des autres pays européens, de préserver l'accord limitant les activités nucléaires iraniennes.

 

Recherche

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS