10202019Dim

L'Iran en lice pour racheter une filiale plastique de BASF et Shell

AFP : 15 octobre - Le groupe pétrochimique iranien NPC ainsi que deux consortiums financiers sont notamment sur les rangs pour racheter une filiale de plastiques des groupes BASF et Shell pour entre 3 et 4 milliards d'euros, affirme vendredi le Financial Times Deutschland.
NPC dépend du ministère iranien du Pétrole. Il est en compétition avec une firme du golfe, ajoute le quotidien en citant des sources bancaires. Le délai pour le dépôt des offres est écoulé depuis le début de cette semaine
Le premier consortium financier en lice est conduit par le fonds d'investissement américain Blackstone, déjà propriétaire du groupe chimique allemand Celanese. Il s'est associé au fonds Apollo. Le deuxième consortium est mené par le fonds américain Bain Capital.
Le groupe allemand BASF, numéro un mondial de la chimie, et le groupe pétrolier britannique Shell avaient mis en vente leur société commune à 50/50 l'été dernier.
Basell est leader mondial dans la fabrication de la polyoléfine, un groupe de matières plastiques entrant dans la fabrication de produits aussi variés que les pots de yaourt, les pailles, les bâches pour l'agriculture ou les pièces détachées pour l'automobile.
Basé à Hoofddorp, près d'Amsterdam aux Pays-bas, Basell a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 6 mds EUR. Il employait à cette date quelque 6.500 salariés.

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS