Des étudiants islamistes iraniens veulent "superviser" l'élection américaine

AFP : 18 octobre - Les étudiants bassidjis (miliciens islamistes iraniens) ont demandé, dans une lettre au secrétaire général de l'Onu, l'envoi d'observateurs de la République islamique d'Iran pour superviser l'élection présidentielle américaine du 2 novembre, a rapporté lundi le quotidien Iran.

"Par cette demande symbolique, nous voulons ridiculiser les slogans soi-disant démocratiques des dirigeants américains", a déclaré Saïd Toutounchian, l'un des responsables des étudiants bassidjis.
"Nous voulons dire au monde entier que la présence d'observateurs venant de la République islamique d'Iran, le régime le plus démocratique du monde, est nécessaire pour garantir le bon déroulement des élections américaines", a-t-il ajouté.
Officiellement, le corps des bassidjis comprend 10 millions de membres à travers l'Iran et dépend directement des Gardiens de la révolution, l'armée idéologique du régime.
L'Iran et les Etats-Unis ont rompu leurs relations diplomatiques en 1980 après la prise en otage des diplomates de l'ambassade américaine à Téhéran.
Le président américain George W. Bush a rangé l'Iran parmi les "pays de l'axe du mal".