Montée de la corruption sociale

Iran Focus : 20 octobre – Le dernier rapport publié par Transparency International montre que la corruption a augmenté dans le gouvernement iranien.

L’Iran est désormais au 88e rang dans l’index de la perception de la corruption, alors que l'an dernier il se plaçait au 78 e.

Le rapport est basé sur des recherches sur 12 différentes organisations internationales. L'agence a examiné 146 pays. La Finlande remporte la première place pour la deuxième année consécutive.

Le rapport donne aussi une note sur 10 à chaque pays, 10 signifiant le moins de corruption dans le gouvernement. L’Iran a reçu la note de 2,9 ce qui est légèrement inférieur à celle de l’an dernier qui atteignait 3. Les analystes disent que c’est dû à la fraude sociale dans les plus hauts niveaux du gouvernement.

Les experts disent que l’ancien président Ali Akbar Rafsandjani qui est actuellement président du Conseil de sécurité des intérêt de L'Etat, est à la tête de cette corruption économique.