Bush met en garde l'Iran et la Corée du Nord

TF1- 21 novembre - Le président américain les a averti samedi à Santiago du Chili que les Etats-Unis et leurs partenaires d'Asie et du Pacifique feront tout pour les empêcher de développer des armes nucléaires.
Avant même le démarrage du sommet de l'APEC entre les leaders de 21 pays bordant le Pacifique, le président américain a donné samedi le ton de réunions largement dominées par les questions de prolifération nucléaire et la "guerre contre le terrorisme". George W. Bush a souligné combien il était "important que le gouvernement iranien sache que [les Etats-Unis sont"> (…) très inquiets d'informations qui montrent qu'il cherche à accélérer la fabrication de matières qui pourraient mener à une arme atomique".
Le Premier ministre canadien Paul Martin a reconnu que le principal sujet de l'APEC a été "la sécurité", alors que ce forum était initialement consacré aux seuls dossiers économiques et à la libéralisation des échanges mondiaux. "Vous ne pouvez pas séparer les deux", a-t-il affirmé. Le président Bush s'est aussi montré préoccupé par les projets de la Corée du Nord de se doter d'armes atomiques. Après des discussions avec les leaders russe, chinois, japonais et sud-coréen à Santiago, il a affirmé pouvoir présenter une position unie face au régime de Pyongyang.
Vendredi, des diplomates ont déclaré que l'Iran produisait de l'uranium combustible qui pourrait être utilisé pour des armes nucléaires, quelques jours avant l'entrée en vigueur d'une interdiction sur laquelle l'Iran s'est engagé. Mercredi, en visite à Santiago pour l'APEC, le secrétaire d'Etat américain Colin Powell avait assuré avoir "vu certaines informations suggérant que [les Iraniens"> travaillent activement sur des systèmes de lancement" qui pourraient emporter de possibles charges nucléaires.