Protestation d'Iraniens à Bruxelles

Liberation

Des enfants iraniens brandissent des pancartes, lundi à Bruxelles, lors d'une manifestation devant le Conseil des ministres des Affaires étrangères. «Ma mère n'est pas une terroriste», peut-on lire sur une de ces pancartes.
Alors que les ministres étaient réunis pour aborder la question de la coopération de Téhéran avec l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), 5.000 personnes, selon les autorités (25.000 selon les organisateurs), ont manifesté leur soutien à la principale organisation d'opposition armée au régime islamiste iranien, les «Moudjahidins du peuple», listés par l'Union européenne comme organisation terroriste depuis mai 2002. A l'appel du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), la branche politique de l'opposition iranienne, les manifestants ont laché des colombes et brandi des portraits de leurs leaders, Massoud et Maryam Radjavi. En juin 2003, les Moudjahidins du peuple avait fait l'objet d'une vague d'interpellations en France, à Auvers-sur-Oise, lieu de résidence des Radjavi depuis 1981, et Maryam Radjavi avait été mise en examen pour «appartenance à une association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et financement du terrorisme» avant d'être libérée quelques semaines plus tard.
(Libération.fr)