25.000 personnes hier devant le siège de l'UE

L'Est Républicain

14 sept

« Un grand jour pour la résistance »

25.000 personnes hier devant le siège de l'UE à Bruxelles pour que change la politique à l'égard du régime des mollahs.

La place Schuman de Bruxelles a été investie hier par 25.000 personnes rassemblées à l'appel d'une centaine de parlementaires européens, devant le siège de l'Union européenne, où se tenait une réunion des ministres des Affaires étrangères. Elles étaient là pour exiger la suppression de l'Organisation des Moudjahidines du peuple d'Iran (OMPI), le principal mouvement d'opposition au régime des mollahs, de la liste du terrorisme en Europe. « Un grand jour pour le peuple d'Iran », selon Farid Soleimani, membre du Conseil national de la Résistance iranienne, bras politique de l'OMPI, reçu en délégation par des représentants de la présidence européenne.

- Qu'est-il sorti de cette rencontre ?

- On nous a annoncé un projet de résolution afin de condamner les violations des droits de l'homme en Iran. D'autre part, les ministres devaient s'entretenir autour de l'orientation politique à donner vis-à-vis du régime de Téhéran. Pour qu'elle ne soit plus uniquement basée sur l'aspect commercial.

- Sentez-vous une prise de conscience ?

- La mobilisation le prouve. C'est un grand jour pour des milliers d'Iraniens. Voici l'une des principales manifestations en Europe depuis la chute du chah. On sent pour la première fois qu'un nombre croissant de membres de l'UE souhaitent un changement, que la politique de rapprochement avec les mollahs ne peut plus continuer, qu'elle a contribué à renforcer l'intégrisme et l'exportation du terrorisme dans le monde. C'est un tournant pour nous. On montre au monde que la dictature en Iran ne peut pas se réformer et qu'il existe une alternative pour soutenir le peuple : la résistance.

Propos recueillis par Sébastien MICHAUX