08262019Lun

Iran : 95% des terres du pays sont frappées par la sécheresse – responsable

Le Chef de l’Organisation de gestion de crises météorologiques en Iran a alerté que 95% des terres du pays sont dans un état de sécheresse.

Dans une interview accordée à l'agence de presse officielle ISNA le 9 Juillet, Shahrokh Fateh a déclaré : « Les provinces du Khouzistan, du sud de l’Ilam, du nord de Bushehr, de l’ouest de Kohgilouyeh et de Boyer Ahmad, certaines régions d'Ispahan et du nord Khorassan, certaines régions du sud-ouest de Khorassan Razavi et de Khorassan Sud, certaines régions Nord et de l’Est de Kerman, et le Sistan-Baloutchistan ont été confrontés à une grave sécheresse. »

Près de deux tiers des zones humides de l’Iran sont en danger

L’Iran doit faire face à différents problèmes environnementaux dus à la mauvaise gestion et aux politiques destructrices du régime iranien. Les ressources naturelles de l’Iran sont exploitées trois fois plus que leur capacité, selon le responsable d’une l’ONG pour la protection de l’environnement. La hausse des températures met l’Iran face à de nouvelles situations de crise.

Les perspectives du second mandat de Rohani en tant que président de l'Iran

Heshmat Alavi , Contributeur
Les opinions exprimées par les contributeurs au Forbes sont celles de leurs auteurs.

FORBES - Le sortant Hassan Rohani a été sélectionné, non élu, à un deuxième terme comme le président des mollahs en Iran. À 12 h 30, heure locale, des rapports en provenance de l'Iran ont annoncé les résultats quasi-définitifs, prétendant que près de 40 millions personnes avaient mis leurs bulletins de vote dans les urnes, et qu’environ 23 millions d’entre elles avaient voté pour Rohani

Il n'y a pas de gagnant clair pour l'Amérique aux élections présidentielles en Iran

Par le comité de la rédaction (18 mai à 7:51 PM) Le Washington Post

L'élection présidentielle en Iran, ce vendredi, est une course habituelle entre un homme relativement modéré, le président sortant, Hassan Rohani, et un conservateur pur et dur soutenu par le Corps des gardiens de la révolution iranienne (CGRI) et, très vraisemblablement, l'ayatollah Ali Khamenei.

Présidentielle en Iran: Rohani évoques la répression menée par ses rivaux, sans mentionner ses terrible bilan des droits de l'homme

Avec AFP – Le président des mollahs, Hassan Rohani a lancé lundi une virulente attaque contre les conservateurs, affirmant que le peuple dira lors de la présidentielle du 19 mai qu'il "ne veut pas de ceux qui pendant 38 ans" n'ont utilisé que des méthodes répressives, a rapporté l'agence Isna.

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS