07192018Jeu

mike pompeo iran starategy sanctions

Avec Reuters - Les Etats-Unis vont adopter les sanctions "les plus dures de l'Histoire" contre le régime iranien, a annoncé lundi le secrétaire d'Etat Mike Pompeo. S'adressant directement aux dirigeants iraniens, le chef de la diplomatie américaine a dressé une liste de 12 conditions que la République islamique devra remplir si elle veut bénéficier d'un allègement du régime de sanctions qui la visent.

Nouvelles-sanctions-européennes-Iran

Les européens vont adopter de nouvelles sanctions contre le régime islamiste en Iran, a rapporté Reuters. Londres, Berlin, Paris ont proposé à leurs partenaires européens de nouvelles sanctions l'Iran visant ses activités balistiques et son rôle en Syrie a rapporté l’agence qui précise que l'objectif est de convaincre les Etats-Unis de préserver l'accord de 2015 sur le programme nucléaire de la république islamique.

Les gardiens de la révolution en Iran : notre production de missiles a triplé

Le commandant des forces aériennes et aérospatiales des Gardiens de la révolution (Pasdaran), Amir Ali Hajizadeh, a déclaré que la production de missiles dans le pays avait triplé. Selon l’agence de presse officielle Fars, affiliée aux Pasdaran, mercredi 7 mars, le commandant des forces aérospatiales a déclaré lors d’un rassemblement sur la base des Pasdaran qu’il y a un consensus au sein du régime iranien concernant les missiles sol-sol : « Par le passé, nous devions expliquer de nombreuses choses aux institutions concernant les actions en général, mais désormais, cela a changé et notre production de missiles a triplé. »

Le régime iranien craint de perdre l'Europe face aux États-Unis au sujet de l'accord nucléaire

Le régime iranien devient de plus en plus effrayé par les paroles et les actions de Donald Trump concernant l'avenir de l'accord nucléaire et l'absence d'opposition de l'Europe face à Trump. La semaine dernière, Trump a donné une dernière chance au Plan Global d'Action Conjoint (JCPOA), annonçant que si l'accord n'a pas été suffisamment révisé en mai, il en retirerait les États-Unis.

Recherche

Iran, Les ouvriers du terminal de fret routier de Ispahan, rejoignent la grève nationale. le 31 mai

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS