09152019Dim

L’Iran ne respecte pas l'accord sur le nucléaire

L’Iran ne respecte pas l'accord sur le nucléaire

Londres, le 28 juillet 2016 - écrivant pour The Diplomat le 28 juillet, Struan Stevenson, ancien membre du Parlement européen et le Président de l’Association européenne pour la liberté en Irak, a fait valoir que l’accord de l’Occident sur le nucléaire avec l’Iran était en danger d’extinction.

Le plan d'action conjoint (JCPOA), qui a maintenant un an, est sapé, dit-il, à cause du comportement iranien et de l’exposition des limites de l’accord.

La semaine dernière, un document divulgué a révélé que le gel de l’enrichissement d’uranium iranien est en fait de 11 et pas 15 ans, a indiqué M. Stevenson.

Il est clair que les inspections sont limitées au site de Natanz, et seulement pour les bâtiments « pertinents ». Il a souligné que Natanz était une installation secrète jusqu'à ce que les personnes de l'organisation des moudjahidines du peuple d'Iran (OMPI ou MEK) aient révélé son existence en 2002.

M. Stevenson a également pris note des observations du Dr Ali Akbar Salehi, Président de l’organisation de l'énergie atomique d’Iran (AIEA), qui a déclaré que l’accord sur le nucléaire stipule que si une des parties ne le respecte pas, l’Iran pourra retourner vers l’enrichissement d’uranium à une capacité encore supérieure à celle d'avant l’accord.

En outre, M. Stevenson a signalé, que le développement constant des missiles balistiques en Iran a mené, la semaine dernière, aux critiques du secrétaire général de l’ONU comme « non conforme à l’esprit constructif » de l’accord sur le nucléaire.

Enfin, l’Iran a utilisé la manne de l’assouplissement des sanctions pour financer le terrorisme dans la région.

Décrivant un tableau d’un régime qui n’est pas fiable, M. Stevenson a souligné la faiblesse de l’Iran et a exhorté l’Occident à repenser sa capitulation sur l’accord sur le nucléaire. Il a soutenu que les sanctions fonctionnent et peuvent fonctionner à nouveau.

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS