06182018Lun

Tir de missile iranien: réunion du Conseil de sécurité de l'ONU

Tir de missile iranien: réunion du Conseil de sécurité de l'ONU

Avec AFP - Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira en urgence mardi pour discuter d'un tir de missile de moyenne portée effectué par l'Iran, ont déclaré des diplomates. Ce sont les Etats-Unis qui ont demandé ces consultations d'urgence après que l'ambassadeur d'Israël à l'ONU a appelé le Conseil de sécurité à agir.

"A la lumière du tir de missile de moyenne portée effectué le 29 janvier par l'Iran, les Etats-unis ont demandé une réunion urgente du Conseil de sécurité", indique la délégation américaine dans un communiqué.

Les discussions sur l'Iran se tiendront après une réunion sur la Syrie prévue à 10h00 heure locale (15h00 GMT), selon des diplomates.

C'est la première demande de consultations formulée par les Etats-Unis depuis la nomination par le président Donald Trump de la nouvelle ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley.

M. Trump a vertement critiqué l'accord sur le nucléaire iranien qui a permis une levée des sanctions internationales contre Téhéran.

les responsables militaires iraniens ont déclaré souhaiter un développement du programme de missiles du pays.

La Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis avaient poussé en faveur d'actions du Conseil lors de tests de missiles iraniens l'an passé. Mais la Russie et la Chine s'étaient opposées à des sanctions possibles, estimant qu'elles mettraient en danger l'accord sur le nucléaire âprement négocié.

L'accord conclu avec la Grande-Bretagne, la Chine, la France, l'Allemagne, la Russie et les Etats-Unis impose des restrictions au développement du programme nucléaire iranien en échange d'une levée des sanctions.

Recherche

Iran, Les ouvriers du terminal de fret routier de Ispahan, rejoignent la grève nationale. le 31 mai

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS