Prolifération nucléaire: Berne ouvre une enquête contre deux Suisses

AFP : 13 octobre - Le parquet suisse a ouvert une enquête contre deux Suisses soupçonnés d'être impliqués dans des exportations illégales de technologie nucléaire, a annoncé mercredi son porte-parole.
Berne enquête sur des soupçons d'infraction à la loi sur le matériel de guerre et à celle sur le contrôle des marchandises, en d'autres termes, sur un possible trafic illégal de matériel pouvant servir au développement d'un programme d'armement nucléaire, a précisé le porte-parole, Hansjurg Mark Wiedmer.
La procédure est indépendante de celle qui court en Allemagne, où un autre Suisse, soupçonné d'avoir participé au programme d'armement nucléaire de la Libye, a été arrêté la semaine dernière.
M. Wiedmer n'a pas précisé si une enquête avait été ouverte contre cet homme en Suisse.
Cette enquête judiciaire se fonde sur un dossier préliminaire remis fin septembre au parquet par le ministère suisse de l'Economie, qui avait enquêté sur trois Suisses et un Allemand domicilié en Suisse. Ces quatre personnes, soupçonnées de participation aux programmes secrets d'armement nucléaire de la Libye et de l'Iran, figuraient sur une liste de quinze noms remis en début d'année au ministère par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).
A la suite d'une demande d'entraide judiciaire allemande, deux entreprises suisses, soupçonnées d'avoir exporté illégalement du matériel technologique pouvant servir à la fabrication d'armes nucléaires, avaient déjà été perquisitionnées dans cette affaire fin septembre.
Début septembre, le parquet avait déjà indiqué avoir procédé à des perquisitions dans trois entreprises suisses pour le compte de la justice allemande.