10202019Dim

Nucléaire : l’Iran juge inacceptable l’offre européenne

Lexpress.mu : 28 octobre - Le gouvernement iranien a rejeté hier la proposition de l’Europe pour trouver une porte de sortie au différend qui oppose Téhéran aux Occidentaux sur son programme nucléaire. “La proposition de l’Union européenne est déséquilibrée (...) une suspension illimitée (de l’enrichissement) de l’uranium est inacceptable pour l’Iran”, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hamid Reza Asefi, à une conférence de presse.

La semaine dernière à Vienne, la “troïka européenne” avait soumis aux Iraniens une proposition considérée comme la dernière chance de régler la crise provoquée par les ambitions nucléaires de Téhéran avant que l’affaire ne soit renvoyée devant le Conseil de sécurité des Nations unies.

La délégation iranienne avait à l’époque déclaré qu’elle allait étudier avec attention ce texte qui alterne “la carotte et le bâton”. La proposition européenne prévoit que l’Iran suspende immédiatement ses activités d’enrichissement d’uranium et de traitement du plutonium.

En contrepartie, l’UE soutiendrait l’Iran pour l’acquisition d’un réacteur de recherche à eau légère, moins utile pour le développement d’armes nucléaires que le réacteur à eau lourde dont souhaite se doter Téhéran.

L’UE propose également la reprise des négociations sur un accord commercial et de coopération entre l’Iran et les 25 Européens.

Si l’Iran refuse officiellement la proposition de la troïka, la plupart des pays européens pourraient décider de soutenir les demandes des Etats-Unis, qui souhaitent que l’affaire du nucléaire iranien soit transmise au Conseil de sécurité de l’Onu, habilité à prendre des sanctions économiques.

Le Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pourrait prendre une décision en ce sens lors de sa prochaine réunion, le 25 novembre.

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS