10162019Mer

Kamal Kharazi approuve la décision du Parlement iranien sur l'enrichissement

AFP : 31 octobre - 29 Le chef de la diplomatie iranienne Kamal Kharazi a achevé dimanche soir une brève visite au Qatar au cours de laquelle il a approuvé une décision du Parlement iranien en faveur d'une reprise de l'enrichissement de l'uranium.

"C'est une décision qui témoigne de l'honneur iranien. Il ne faut pas que l'Iran soit privé de ce droit légal et légitime", a déclaré à la presse M. Kharazi à son départ de Doha pour Téhéran.

Le Parlement, à majorité conservatrice, a adopté dimanche aux cris de "mort à l'Amérique" une proposition de loi en faveur d'une reprise de l'enrichissement.

Au cours de sa brève visite à Doha, M. Kharazi a été reçu par l'émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani, avec lequel il a eu des entretiens qu'il a qualifiés d'"excellents".

Il a précisé avoir notamment évoqué avec l'émir "le dossier nucléaire iranien et les négociations à ce sujet avec les Européens", ainsi que "le dossier irakien et les moyens d'aider l'Irak à surmonter ses problèmes".

Selon l'agence QNA, M. Kharazi a remis à l'émir un message du président iranien Mohammad Khatami, portant sur "les relations bilatérales et des questions d'intérêts communs", lors de l'entrevue en présence de plusieurs hauts responsables du Qatar, dont le chef de la diplomatie, cheikh Hamad ben Jassem ben Jabr Al-Thani.

Avant le Qatar, M. Kharazi s'était rendu au Koweït et en Arabie saoudite.

L'Iran, pressé d'arrêter l'enrichissement de l'uranium, est menacé de voir le dossier de ses activités nucléaires envoyé devant le Conseil de sécurité de l'Onu lors de la prochaine session de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui doit commencer le 25 novembre.

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS