Expériences militaires en Iran: Washington compte sur l'AEIA pour enquêter

AFP : 17 novembre - Washington compte sur l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour déterminer la crédibilité des affirmations de l'opposition iranienne selon laquelle l'Iran poursuit des activités de nature militaire, y compris de l'enrichissement d'uranium, sur un site secret à Téhéran.

"Il relève de la responsabilité de l'AIEA de donner suite à des informations de ce type, pour déterminer si l'Iran mène des activités nucléaires clandestines", a affirmé mercredi le porte-parole adjoint du département d'Etat, Adam Ereli.

Un responsable du Conseil national de la résistance iranienne, ou Moudjahidine du Peuple, Farid Soleimani avait fait ces déclarations mercredi à Vienne.

"Nous ne sommes pas en mesure d'évaluer la crédibilité de ces affirmations", a ajouté M. Ereli, mais il a noté que "dans le passé, des informations de ce type avaient été confirmées par l'AEIA".

"Ainsi, nous espérons que l'AEIA va poursuivre ses enquêtes sur le programme nucléaire iranien, qu'elle prendra en compte toutes les informations crédibles sur les activités nucléaires de l'Iran, y compris ces affirmations, et qu'elle mènera une enquête sérieuse à leur sujet", a-t-il ajouté.

L'AIEA a annoncé lundi que l'Iran s'engageait à suspendre toutes ses activités d'enrichissement d'uranium à partir du 22 novembre, en échange de promesses de coopération de trois pays de l'Union européenne (Allemagne, France, Grande-Bretagne), juste trois jours avant une importante réunion des Etats membres de l'AIEA à Vienne.