L’UE s’inquiète de la non-conformité nucléaire de l’Iran

Iran Focus

Bruxelles, le 3 sept. – A son arrivée aux Pays-Bas pour assister à une réunion de la troïka européenne aujourd’hui, le chef de la diplomatie britannique Jack Straw a déclaré que l’UE était préoccupée par le mépris de l’Iran vis-à-vis de ses obligations nucléaires. « Nous sommes tous perplexes et attristés par le fait que le gouvernement iranien n’ait pas rempli toutes les tâches auxquelles il s’était engagé », a indiqué Straw.

L’organisme de contrôle de l’Onu, l’Agence internationale de l’énergie atomique, a rendu public un nouveau rapport cette semaine mettant en doute les allégations de l’Iran sur la « nature pacifique » de son programme nucléaire.

Straw a ajouté que le rapport le plus récent de l’AIEA était rempli de « réserves claires » sur les activités nucléaires de l’Iran et ses efforts pour dissimuler l’ampleur des opérations.

Les Pays-Bas, qui occupent la présidence tournante de l’UE, ont également critiqué l’Iran pour son manque de coopération avec l’AIEA. Le ministre néerlandais des affaires étrangères Bernard Bot a dit à la presse que l’inquiétude de l’UE sur les activités nucléaires de l’Iran n’était un secret pour personne.

S’exprimant à Bruxelles mercredi, le commissaire aux relations extérieures de l’UE Chris Patten a déclaré que l’Iran n’avait pas progressé dans de nombreux domaines, ce qu’il qualifiait comme l’un des « plus grands regrets » de son mandat de cinq ans à la commission Il a affirmé que l’Iran n’avait pas satisfait aux exigences de l’ONU et n’avait pas rempli ses engagements.