La Russie contre le projet de transférer le dossier nucléaire iranien à l'ONU

AFP, 17 sept - La Russie "ne considère pas comme utile de transférer le dossier nucléaire iranien au Conseil de Sécurité de l'ONU", a déclaré vendredi le vice-ministre des Affaires étrangères Iouri Fedotov.

"A l'heure actuelle, cette question est examinée par le Conseil de l'AIEA (Agence internationale pour l'énergie atomique) et la transférer au Conseil de Sécurité de l'ONU est une étape injustifiée", a affirmé M. Fedotov, cité par les agences russes.

"Nous considérons comme indispensable d'utiliser complètement le potentiel de l'AIEA dans la résolution de ces questions", a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis et trois grands pays européens sont parvenus jeudi, après trois jours de discussions, à un accord à Vienne sur un projet de résolution à l'ONU sur le supposé programme iranien d'armements nucléaires.

Les Etats-Unis, qui accusent l'Iran de développer en secret des armes nucléaires, voudraient que le conseil de l'AIEA juge l'Iran coupable de ne pas se conformer aux exigences du Traité de non-prolifération nucléaire et traduise Téhéran devant le Conseil de sécurité des Nations unies pour y recevoir d'éventuelles sanctions.

L'Iran souligne que son programme nucléaire est destiné à fabriquer de l'électricité et qu'il revêt un caractère civil et pacifique.

Ces déclarations surviennent alors que la construction de la centrale nucléaire de Bouchehr, la première à être construite dans un Etat islamique, a subi d'importants retards dont les causes n'ont pas été énoncées publiquement.

Fin août, l'Organisation iranienne de l'énergie atomique avait reconnu que la première centrale avait pris plusieurs mois de retard et qu'aucun accord n'était encore trouvé avec la Russie sur la livraison de combustible nucléaire.

Selon un nouveau calendrier divulgué à Téhéran, les Russes auxquels a été attribué le contrat de 800 millions de dollars ne remettront qu'en octobre 2006 les clés de la centrale de Bouchehr aux Iraniens. La mise en service était initialement prévue en été ou fin 2005.


© 2001 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.