11152019Ven

Financial Times : 15 sept - En discussion cette semaine à Vienne, les Etats-Unis font pression sur l’Agence internationale de l’énergie atomique (l’AIEA) afin qu’elle adopte une résolution qui donnerait à l’Iran la date butoir du 31 octobre pour répondre aux inquiétudes de l’agence nucléaire onusienne ou être déféré devant le Conseil de sécurité.

Figaro : 14 sept - Les Iraniens pratiquent la diplomatie comme d'autres jouent à la charade. Une fois de plus, l'agence atomique de Vienne se demandait hier si Téhéran a vraiment renoncé à la bombe.

Le Figaro : Le chef de la diplomatie française, Michel Barnier, a confirmé hier le prochain dépôt par la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne devant l'AIEA d'un «projet de résolution» donnant à l'Iran jusqu'à novembre pour faire la lumière sur son programme nucléaire. M. Barnier n'a pas exclu que le dossier soit transmis au Conseil de sécurité des Nations unies en cas de non-coopération de Téhéran, comme le réclament les Etats-Unis.

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS