Malgré l'énorme épidémie de coronavirus en Iran, de nombreux articles désinfectants sont rares ou vendus à plusieurs fois le prix. Les masques faciaux, le liquide désinfectant, les gants et autres articles recommandés sont rares à Téhéran. Cependant, le gouvernement a fourni des kits spéciaux aux gens du régime comme les ayatollahs et les pasdaran…

L’analyste Gérard Vespierre, chercheur associé à la Fondation d'études pour le Moyen-Orient, a décortiqué la crise iranienne dans son dernier billet publié sur le site de La Tribune. Extraits :

L'Iran vient de connaître, à nouveau, de très tristes heures. Après les manifestations de 2017, et 2018, maintenant 2019. Les manifestations des années précédentes avaient pour cause la désastreuse gestion des précieuses ressources en eau du pays, et le tout aussi désastreux état des finances et de l'économie. Les conséquences ont eu pour noms : baisse des rendements agricoles et forte dégradation du niveau de vie (…)

Par Pooya Stone

Il y a 41 ans, le 11 février, le peuple iranien a renversé la dictature monarchique. Cependant, la liberté, la justice, l'égalité et la prospérité n’a pas été au rendez-vous, Khomeini a trahi les idéaux de la révolution iranienne de 1979 en instaurant une dictature islamiste fascisante.

Recherche

Iran - Sommet mondial en ligne

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS