Le gouvernement yéménite a annoncé jeudi le rappel de son chargé d'affaires à Téhéran pour protester contre les "ingérences et le soutien de l'Iran" aux rebelles chiites au Yémen, a annoncé le bureau de presse du président Abd Rabbo Mansour Hadi.

"Le gouvernement légitime du Yémen a décidé de rappeler le chargé d'affaires et chef de mission à Téhéran Abdallah al-Sirri", a indiqué à Ryad le bureau dans une déclaration à l'AFP.

M. Hadi et ses ministres se sont réfugiés en Arabie saoudite après avoir fui la progression des rebelles Houthis qui se sont emparés de vastes régions du Yémen, voisin de l'Arabie saoudite.

Le gouvernement yéménite en exil n'a cessé, depuis la montée en puissance des Houthis à l'été 2014, de dénoncer les "ingérences de l'Iran au Yémen", accusant entre autres Téhéran de livrer des armes aux rebelles chiites.

Le ministre yéménite des Affaires étrangères Ryad Yassine a accusé mercredi soir l'Iran d'avoir envoyé au Yémen un bateau d'aide humanitaire sans l'"accord des autorités légitimes", allant jusqu'à dire que son gouvernement examinait "une rupture des relations diplomatiques avec l'Iran".

 

 

Recherche

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS