11222019Ven

Iran Focus: Kamal Amine, porte-parole du soi-disant ministère des droits humains irakien, a annoncé aujourd’hui que « les forces de sécurité ont arrêté ces individus parce qu’ils les (les forces irakiennes) avaient attaquées. » (Radio Irak Libre, 12 septembre 2013)

De cette manière, après 11 jours de démentis, le gouvernement irakien, accepte la responsabilité de l’enlèvement des 7 membres des Moudjahidine du peuple d’Iran. Il a annoncé que les 7 disparus sont détenus par les forces de sécurité et il avance comme raison grotesque de leur capture, une agression contre les forces de sécurité irakiennes.

Maryam Radjavi, la dirigeante de la Résistance iranienne, appelle le Secrétaire d’Etat américain, le Secrétaire général de l’ONU, le haut commissaire aux réfugiés, et le CICR à agir de toute urgence pour la libération immédiate et le retour des 7 otages.

Ces derniers jours, les sept otages ont été vus avec des vêtements bleus dans la prison de la « sale division » (la division dorée de Maliki).

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS