11192019Mar

Iran Focus: Le président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec l’Irak, Struan Stevenson, a révélé que chaque semaine 800 millions de dollars sortaient d’Irak pour se déverser dans les banques suisses. «J’ai appris cette information de source sûre », a-t-il déclaré dans une conférence de presse à Bruxelles, avant d’ajouter : « cet argent vient des revenus pétroliers irakiens qui sont la richesse nationale de tout le peuple d’Irak. »

Stevenson a précisé que « le revenu pétrolier irakien doit être dépensé pour l’avenir des enfants irakiens, leur éducation et l’infrastructure économique du pays, mais il part dans les banques suisses. Il va grossir les richesses d’un petit nombre d’Irakiens corrompus qui sont responsables de la situation catastrophique de l’Irak. »

Selon Stevenson, l’Union européenne a fondé sa relation et son union avec l’Irak pour l’instauration d’un gouvernement démocratique mais le gouvernement irakien n’a pas atteint ce stade. «Si la situation intérieure de l’Irak ne change pas, l’Union européenne devra couper toutes ses relations avec l’Irak et suspendre les investissements européens en Irak comme une sanction économique ». 







 

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS