08142018Mar

Le Premier Ministre irakien propose un remaniement ministériel

Le Premier Ministre irakien propose un remaniement ministériel

Le Premier Ministre irakien Haider al-Abadi a proposé jeudi un remaniement ministériel aux législateurs du pays. Al-Abadi s’est présenté devant le parlement jeudi pour déclarer aux législateurs qu’il avait réduit le nombre de ministres du cabinet à 16, au lieu de 21 précédemment, a signalé l’Associated Press.

Il a présenté les noms de 14 nominés pour des positions ministérielles, mais a affirmé qu’il ne remplacerait pas les actuels ministres de la défense et de l’intérieur, « étant donnée la difficile situation actuelle.»

Le parlement a maintenant 10 jours pour confirmer les nominés d’al-Abadi – ou pour éventuellement bloquer le projet-.

Les aménagements de ce jeudi s’inscrivent dans une période de plusieurs semaines de protestations par des milliers de partisans du religieux chiite très influent Muqtada al-Sadr. Ses sympathisants ont fait un sit-in devant la Zone Verte hautement sécurisée de la capitale, à la suite des appels d’al-Sadr pour une réforme politique et une éradication de la corruption.

Jeudi, toutes les routes menant à la Zone Verte étaient fermées et la police anti-émeutes ainsi que les forces de sécurité étaient déployées autour de la zone, a affirmé l’AP.

Peu de temps après la session du parlement, al-Sadr a appelé ses partisans à mettre fin à leur sit-in, mais à continuer à mener des « protestations pacifiques dans toutes les provinces irakiennes chaque vendredi pour faire pression sur les législateurs afin qu’ils votent pour le nouveau cabinet. »

Al-Abadi a nommé Nizar Samel al-Numan comme candidat pour le poste clé de ministre du pétrole.

Al-Abadi a également nommé l’éminent politicien chiite Ali Allawi pour le poste de ministre des finances, et Sharif Ali bin al-Hussein, un membre de la famille du roi irakien déchu en 1958, pour le poste de ministre des affaires étrangères, a ajouté la télévision d’état.

Recherche

Iran, Les ouvriers du terminal de fret routier de Ispahan, rejoignent la grève nationale. le 31 mai

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS